QU’EST-CE QUE LE SLOW TRAINING?

La vision SLOW TRAINING se veut un lien entre les forces que sont la LENTEUR et la VITESSE.

Entre ces 5 fondamentaux des aptitudes physiques que sont la mobilité (articulaire), la coordination (ce fine-tuning du système nerveux par le mouvement conscient et la contraction musculaire volontaire). L’équilibre (une perception corporelle accrue dans  »l’espace ») et la flexibilité (faciale et musculaire selon le concept de  »Tensegrity »). Sans oublier bien entendu la force.

Pour imager ce lien entre lenteur et vitesse ainsi que les 5 fondamentaux, je vous propose de penser à ces ponts vivants faits de lianes sur des générations. Dans le cas qui nous concerne l’ensemble de nos aptitudes physiques développées au fil de la pratique et du temps créent tout autant de solides fondations pour un organisme résilient, des muscles forts tout en longueur et des mouvements plus équilibrés. C’est la santé globale de l’individu qui est valorisée et mise de l’avant (physique, psychologique, émotionnelle et spirituelle) selon la vision d’un mouvement sous toutes ses formes.

Que ce soit pour le PLAISIR et le SENTIMENT D’ACCOMPLISSEMENT que peuvent procurer la sensation de maîtriser son corps en entraînement, lors de pratiques sportives et/ou plus simplement lors de nos gestes du quotidien. Que ce soit pour sortir d’un cycle de DOULEUR CHRONIQUE nous faisant sentir prisonnier/ière de cette enveloppe de chair. Que ce soit pour apprendre des outils visant à mieux GÉRER SON STRESS permettant de diminuer son niveau d’anxiété pour ainsi se libérer l’esprit.

Ou bien encore pour augmenter et maintenir nos aptitudes physiques (mobilité, coordination, équilibre, flexibilité, force) afin de mettre toutes les chances de notre côté pour VIEILLIR EN SANTÉ de façon autonome et ainsi jouir au maximum de ce que la vie a à nous offrir dans cette existence humaine.

 ET LA PERFORMANCE ?

 

Le SLOW Training ne veut pas nécessairement dire abandonner la performance. Mais plutôt de l’explorer différemment. Lentement avec la curiosité de l’enfant qui apprend à ramper puis à marcher puis à courir. Connectant à la fois l’être émotionnel, psychologique, physique et spirituel. Avec soin dans un soucis de mieux-être. Ce que j’appelle la  »PERFORMANCE EN SANTÉ GLOBALE » ou la grande aventure du savoir-être.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo Lenteur et vitesse | Vision Slow Training en action aller lentement et rapidement peuvent aller de pairs. La première situation donnant l’opportunité d’affiner sa perception corporelle grâce à un mouvement lent. La qualité du souffle. Sans oublier si désiré l’augmentation du temps musculaire sous tension.

De là dans un second temps la vitesse. Cette connexion neuromusculaire dont fait souvent mention Stuart McGill en anglais soit la notion de  »Neural Drive ». Cette capacité à recruter le plus rapidement possible ses muscles à l’effort.

 

Combinant à la fois la vitesse de recrutement musculaire par un système nerveux réactif. Mais aussi grâce à la lenteur et l’entraînement progressif du cerveau cette capacité à travailler en pleine présence et donc au recrutement musculaire volontaire. En somme demander mentalement aux muscles de faire le travail.

Ça s’apprend par la pratique. Une pratique régulière et progressive.

 

 

Les mots d’ordre sont la patience, le respect, la bienveillance, la compassion, de la force et assurément le courage de persévérer lors des inévitables moments de challenge qui surviendront à coup sur. Mais  vous aussi, tout comme moi, avez le pouvoir d’être agréablement surpris par ce que vous êtes réellement capable d’accomplir.

Lentement, mais sûrement. L’aventure au-delà des résultats; même dans la  »performance ».

Tout est question de perspective. C’est cela le SLOW TRAINING. Et bien plus encore!

 

Ce sera un privilège et un plaisir d’explorer cette vision de l’entraînement qui allie savoir traditionnel et connaissances modernes. C’est l’idée avec humilité de mettre la table pour une rencontre entre les savoirs écrit-oral-vécu de l’Ouest et de l’Est. À la manière des ponts de lianes intergénérationnels mentionnés plus haut sur cette page.

Ce qui ne cesse de me fasciner ces dernières années, c’est d’avoir découvert par la pratique régulière à quelle point la maitrîse de la lenteur a eu un grand nombre de répercussions positives à la fois dans mes entraînements physiques. Mais aussi dans toutes les autres sphères de mon existence (en couple, en amitié, avec mes clients/es, ma famille).

La suite vous appartient. C’est votre choix.

Nous consultons un/e psychologue pour notre santé mentale. Pourquoi n’aurions-nous pas un entraîneur pour le mieux-être du corps?
Vivianne

J’ai eu le plaisir et le privilège depuis 2004 de collaborer en entraînement avec des client/es âgés/es de 17 à 77 ans!
Éric Blais

DÉLICIEUSE INCERTITUDE

Ce concept de délicieuse incertitude sous-tend pour l’entraîneur, l’éducateur physique et/ou le thérapeute de trouver pour le/la client/e le ‘’DÉFI JUSTE’’.

C’est-à-dire façonner un challenge permettant à l’individu de mobiliser l’entièreté de ses forces (physique, mentale et émotionnelle) lors de sa pratique physique lui permettant de dépasser ses limites actuelles. Et donc à la fois adapté aux attentes et aux besoins du moment ceci afin de maintenir un niveau élevé de motivation et l’optimisation de ses qualités physiques. Rappelez-vous ce qui est écrit en haut de page d’accueil de ce site. Plaisir et motivation sont intimement liés selon la chercheure Michelle Segar.

 

La pratique régulière et continue de ce genre de pratique globale a pour objectif ultime le développement de solides fondations. Tout en ayant comme principe de diminuer au maximum les risques de se blesser

 

Ce dernier point ayant été pris en compte lors de l’élaboration d’un programme (sécurité et choix des mouvements) en analysant les gains potentiels VS les risques éventuels de se blesser.

Le/la client/e et l’entraineur/euse forment un tout; une équipe. C’est une relation collaborative évolutive selon une périodisation en entraînement personnalisée. La personne est donc fortement encouragée à poser des questions. À s’impliquer dans sa transformation. À échanger sur ce qu’il ou elle ressent dans son corps, sa tête et son coeur.

S’entraîner est un art en mouvement. Une respiration, un pas et une répétition à la fois.

 

 

Eric Blais en 3 mots

Dynamique. Rigoureux. Allumé. Mario Lévesque

Diversifié. Non-conventionnel. Persévérant. Shirley Buisson

Empathique. Patient. Stimulant. Patrice Vaillancourt

Curieux. Humain. Sensible. Mélanie Miron