Je termine donc mon périple à Hawaii avec la mise en ligne de ce 4ième billet.

Ce dernier sera consacré à ce que j’appelle ‘’s’entraîner pour mieux voyager.’’  En effet, comme vous le verrez dans les 2 vidéos de voyage au Mauna Kea (volcan endormi) ainsi que nos randonnées dans les vallées de Polulu et de Waipio, une bonne condition physique nous a permis de profiter amplement des majestueux paysages qui nous étaient offerts et que nous avons eu le plaisir de découvrir.

VIDÉO du MAUNA KEA (volcan endormi, sommet et vue grandiose à près de 14 000 pieds)

La tête qui tourne légèrement au départ avec l’altitude et le cœur léger par tant de beauté naturelle, nous nous sommes lancés sur les parcours des différents monts du Mauna Kea pour découvrir des points de vue à couper le souffle.  Les heures s’enchaînant, la fatigue s’accumule, le poids du sac à dos avec tout le matériel n’arrangeant rien. Il devient alors facile de voir sa posture s’affaisser graduellement, les épaules s’arrondir, la nuque tirée un peu, surtout lorsque vous sentez que l’inclinaison de la pente vient à la fois étirer toute votre chaîne postérieure et vous demander une bonne traction de cette dernière.  C’est à ce moment que vous vous rappelez ces quelques exercices faits régulièrement qui vous ont permis de développer vos muscles profonds du CORE et votre conscience corporelle pour mieux les recruter consciemment.  Vous pouvez vous redresser suffisamment, malgré l’effort et la pente.

1- Voici pour vous 2 EXERCICES pour les ABDOMINAUX

Et lorsque vous savez partir pour un ‘VOYAGE ACTIF’, pourquoi ne pas mettre dans votre valise votre foam roller?

Après notre randonnée au Waipio Valley, avec le passage de 25 minutes avec une pente à 25 degrés (0;57 sec à 1;42 min de la 3 ième vidéo de ce blogue, ci-dessous), je pouvais aisément ressentir mes muscles à l’arrière des jambes et suivre mentalement ma ligne de tension.  Je savais par expérience que dans les heures de retour, ‘me rouler’ allait non seulement diminuer cette ligne de tension mais me permettre de récupérer plus rapidement de cet effort.

Voici l’effort en question.  WAIPIO et POLOLU Valley

Vous avez constatez la pente de 25 degrés d’inclinaison?  Il devenait très difficile de rester concentré en raison de la pente, du poids du sac à dos, de l’effort cardiovasculaire demandé et qui plus est de la pluie, de maintenir une bonne posture et de recruter efficacement les groupes musculaires les plus sollicités.  Et malgré toute ma bonne volonté, mes zones de faiblesses ont été durement sollicitées.  Ci-dessous, la vidéo du foam roller, cette petite pièce d’équipement qui a fait toute la différence.  Voyiez comment l’utiliser.

2- FOAM ROLLER

Au final, ce fut un périple extraordinaire.  Découvertes, petits bonheurs, moments de grâce.

Et le fait que moi et Maganga soyons actifs au quotidien depuis ‘toujours’ y a sûrement contribué puisque nous pouvions aller là où notre imaginaire nous projetait ; ou presque :)

Sur ce, je vous souhaite à la fois de magnifiques voyages et la santé.

Share This